Réservoir de Biodiversité

Les vergers traditionnels ont fortement régressé depuis une cinquantaine d’années en France.

Les vieux arbres disparaissent, les modes de culture changent, leurs fonctions traditionnelles se perdent. Le patrimoine fruitier local disparaît donc peu à peu …

‘‘ Les vergers sont un patrimoine biologique et culturel. ’’

Ils sont aussi des habitats favorables à de nombreuses espèces animales dont les insectes pollinisateurs.

La Bourgogne Franche- Comté n’échappe pas à cette évolution, la disparition de certaines variétés fruitières emblématiques entraîne une perte de patrimoine génétique irréversible. « Musées vivants de plein air », les vergers de sauvegarde assurent la pérennité des variétés fruitières locales, permettent leur étude, leur description et leur propagation. Ils représentent ainsi de véritables réserves génétiques de la flore fruitière régionale de Bourgogne Franche-Comté.

Chevigny s’engage

Fin 2016, la commune de Chevigny décide de participer à l’appel à projets, proposé par la Conseil Régional Bourgogne Franche Comté afin de créer un verger de sauvegarde de variétés anciennes en remplacement d’une partie de l’ancien parc. La commission « verger », mise en place afin de faire des propositions au Conseil municipal, sollicite l’aide de l’association locale des Croqueurs de Pommes, notamment pour le choix des 27 arbres fruitiers. La distance entre les arbres fruitiers, entre les arbres fruitiers et les haies est de 7 mètres. Le verger est entouré de haies, deux entrées sont prévues. La commune se charge de planter une deuxième rangée de haies en quinconce autour du verger. Une rangée de 27 petits fruitiers est également prévue : 9 cassissiers (Royal de Naples, Noir de Bourgogne, Géant de Boskoop), 9 groseilliers (Gloire des Sablons, Versaillaise blanche et rouge) et 9 groseilliers à maquereaux (Crispa rouge et blanche). Au moins deux variétés différentes par type de petits fruits ont été associées afin de favoriser la pollinisation.

Plantation en décembre 2017

La municipalité a décidé de faire appel à la pépinière de Framont en Haute-Saône pour l’ensemble des arbres fruitiers, les petits fruitiers, les haies. Celle-ci propose en effet de nombreuses variétés locales anciennes. La plantation est assurée par la Ferme du Creux Vincent de Foucherans, le paillage de Miscanthus est fourni par M. Pelot de Brans. Enfin, une table de lecture sera implantée face au verger. Le pupitre et la conception graphique seront élaborés par la société Pic Bois de Bregnier Cordon dans l’Ain. Le projet a été financé à 60% par la Région Bourgogne Franche- Comté, le reste pour moitié par la commune et par le Grand Dole.

L’importance des haies

Les haies sont des milieux et des corridors de déplacement essentiels pour de nombreuses espèces de faune et de flore. Elles sont un atout pour la production dans tous types de systèmes agricoles. La haie rend de multiples services en améliorant la gestion de l’eau, en stockant du carbone et en produisant un paysage riche et propice à une multitude d’usages. 350 arbres entourent le verger pour constituer des doubles haies champêtres et mellifères avec les variétés suivantes : des érables champêtres, des cornouillers mâles, des cornouillers sanguins, des sureaux à grappe, des bourdaines, des prunelliers, des néfliers, des poiriers sauvages, des sorbiers des oiseaux, des viornes, des viornes aubier, des fusains d’Europe, des cerisiers à grappe, des troènes communs, des chèvrefeuilles, des tilleuls et des charmilles. Les haies dans un verger jouent de multiples rôles. Elles offrent des niches écologiques pour de nombreuses espèces, servent de réservoirs à divers auxiliaires - ennemis naturels des ravageurs -, ont une action de protection contre le vent et un rôle mellifère : source d’alimentation et site de nidification pour les pollinisateurs.

Des variétés régionales

Les fruitiers ont été choisis avec l’aide des Croqueurs de pommes " Jura, Dole et Serre “.

• 14 pommiers : Belles Filles De Salins, Reine des Reinettes, Arboisine, Calville du Roi, Gros Locard, Grougnot, Madeleine Rose, Reinette de Savoie, Reinette de Servin, Reinette grise Comtoise, Tiuffat, Violette de Montbéliard, Trouvée de Désandans, Grelot,

• 2 poiriers : Beurré d’Apremont, Fauvanelle

• 4 cerisiers : Géant d'‘Hedelfingen, Burlat, Chalonnaise, Napoléon

• 6 pruniers : Quetsche d’Alsace, Reine Claude Dorée, Mirabelle de Nancy, Mirabelle de Metz, Sainte Catherine, Madeleine

• 1 cognassier : Champion

Laurent Champion Par Laurent Champion, Chevigny

lire la suite

Cliquez sur l’image pour accèder au texte publié dans le bulletin 45 …