Un champignon fin pour des recettes faciles

Il y a 3 ans, abandonnant le lait, Luc Jacquinot, agriculteur à Peintre, a entrepris la culture du pleurote. Ce champignon fin permet de réaliser des recettes faciles, rapides et délicieuses

La production annuelle avoisine une tonne. Les cubes-substrat sont achetés en Bretagne : à l’automne, les champignons arrivent sur une base de paille, sous la forme d’un ensemble mycélium. La pépinière est installée dans un sous-sol car il faut une température moyenne de 12° et une hygrométrie de 80 %. Les pleurotes poussent alors en quelques semaines ! Les principaux clients en frais sont des restaurateurs et des grossistes Dijonnais. Mais après séchage ils sont également distribués via les fruitières à Comté de Chevigny et de La Ferté, ou encore la ‘‘ruche qui dit Oui’’ à Soirans et Sampans. Il est bien sûr possible d’acheter directement à l’exploitation, sur rendez-vous ! Comptez 3 € pour un sachet de 250 g ou 10 €/kg en frais.

Contact : 06.16.06.42.13

Avec une persillade ou en soupe

Une idée de recette ? Le pleurote se prépare en sec (déshydraté), pour un plat en sauce, frais accompagné de légumes, une persillade, avec escargots, soupe, il ne s’épluche pas, ne se lave pas. Ces champignons poussent au propre, il n’y a aucun produit chimique !